Canniste.org, la canne de combat et le baton


Accueil > Réflechir > Les bases > Travail sur la distance

Travail sur la distance

mercredi 5 décembre 2007, par Julien Falconnet, Philippe Breucker

La notion de "distance" est une des notions de base les plus compliquée. La définition académique est assez simple, mais sa mise en pratique est aussi riche en possibilité que difficile à maîtriser.


Rappels de base [1] : la distance de frappe.

Les règlements prévoient qu’un coup est correct quand c’est le quart supérieur de la canne qui touche. Comme la canne doit etre dans le prolongement du bras en ligne droite avec l’épaule, on voit déjà naitre une première notion de distance : la distance de frappe. Elle sera sensiblement équivalente en ligne haute et médiane et adaptée à la fente en ligne basse. Dans tous les cas, l’inclinaison du buste permettra des ajustements. Par contre on ne pourra pas tellement jouer sur les jambes, vu qu’elle doivent être soit droites (enfin presque) soit en fente. Attention aux demi fentes !!

On voit donc que pour la distance de frappe, c’est la position du bassin qui va être déterminante. Soit à partir de cette position l’inclinaison du buste permet la frappe ’correcte’, soit elle ne le permet pas. Si elle le permet on peut considérer qu’on est à distance de frappe.

Attention chaque tireur a sa propre morphologie et il peut y avoir deux distances de frappe différentes. Ensuite les mouvement incessants, les esquives, les fentes, les débordements amènent à réévaluer sans cesse cette distance. A partir d’une distance qui n’est pas une distance de frappe il y a de nombreux moyens de venir en distance de frappe : déplacement, volte, fente avant, fente arrière, fente latérale, saut... Les même moyens peuvent également permettre, lorsqu’on est à distance de frappe de son adversaire d’en sortir.

A ce sujet, si l’on est pas "à distance de frappe", on peut être plus loin ou plus près. Si l’on est plus près, c’est que la distance à été "cassée". Casser la distance est de l’anti- jeu, si cela ne fait pas partie d’un enchaînement plus large comme une traversée. Se mettre hors distance systématiquement peut être assimilé à une fuite et considéré comme de l’anti-jeu. En général, on est bloqué par l’aire de combat.

Réflexion autour de la distance de frappe

- Quelques exercices et repères pour en prendre conscience

  • mouvement de bras
  • ajustement sur la tête de son adversaire avec inflexion du buste avant ou arrière
  • apprécier sa distance : en fente avant, en fente arrière

- Quelques exercices pour récupérer sa distance de frappe

  • déplacement
  • fente avant - fente arrière
  • volte avant - volte arrière
  • inclinaison du buste (attention aux lombaires).

-  Jeux technico tactiques autour de la distance

  • esquive de buste
  • esquive riposte par retrait de la jambe (enlevé ?)
  • poursuite en fente
  • traversée

Autres pistes :
- utiliser la distance pour l’attaque (revenir à distance, trouver une distance qui gène la défense, trouver une distance qui gène la contre attaque)
- utiliser la distance pour la défense (traversée, volte, fuite, préparer la contre attaque, fatiguer l’attaquant avec une distance qu’il croit bonne et qui est idéale pour la défense).

CR du cours du 8/11/2007 sur la distance (PB)

- Échauffement standard + shadow
- Rappel théorique sur les 10 critères de touches, en insistant sur ceux liés à la distance
- Travail en statique : enchaînement des six coups de base, en prenant en compte particulièrement la distance (bras tendu, 1/4 sup. de la canne)
- idem en dynamique
- Travail en dynamique : au top, A casse la distance, B la reprend par des pas de placement et attaque
- Même travail, mais en fente avant (ajustement de la distance en avancant le pied avant ou en glissant la jambe arrière)
- idem fente arrière, avec obligation pour B d’avancer au top
- Travail sur les voltes : A casse la distance en avançant, B attaque en volte, débordant sur le côté de la garde de l’adversaire
- Volte suite à une esquive, B reprend sa distance en s’éloignant
- Idem mais B volte sur une attaque en fente de A, en faisant un pas par dessus la canne de A (le premier pied posé à terre indique le sens de la volte)
- Travail avec casque : A porte un casque, la main dans le dos, B trouve la distance en dynamique pour le toucher et vérifie la validité de sa touche
- Assaut légers, toujours en vérifiant ses touches en terme de distance

Notes

[1Est-ce qu’il faut classer cet article dans ’les bases’ ou dans ’plus compliqué’> je pense qu’il faut mettre ça dans une future rubrique ’intermédiaire’, et pour l’instant dans les bases c’est pas mal

> Laisser un commentaire <


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |