Canniste.org, la canne de combat et le baton

Accueil > Se rencontrer > Compétitions > Miladiou 2008 : compte rendu et résultats

Miladiou 2008 : compte rendu et résultats

mardi 25 novembre 2008, par Julien Falconnet

Pour cette édition 2008 du Miladiou, onze équipes s’étaient déplacées àVillefranche de Rouergue. Des champions, des débutants et nous quelque part au milieu...

Pour notre seconde participation au Miladiou : plusieurs évolutions.

- Ã‰volution d’équipe tout d’abord, cette année nous avions la chance de compter un troisième équipier hors pair : Arnaud. Caché sous le nom d’Arno sur le forum, coupable de notre splendide nouveau logo de comité (CNCCB), et auteur de l’affiche du championnat 2008, ce tireur de talent a enfin décidé de reprendre la canne après de nombreuses années, et àforce de persuasion, nous l’avons convaincu de venir tirer avec nous. Il nous a apporté son regard critique et un style assez différent du notre (si tant est que Philippe et moi ayons le même style).

- Ã‰volution du cadre ensuite. De l’hôtel miteux dont la chambre était àmi-chemin entre la cellule de sous-marin et le bac àfriture, àla chaleureuse et accueillante maison familiale de la belle famille d’Arnaud, nous avons mesuré la distance et la chance que nous avions cette année. Encore merci àeux de leur hospitalité sympathique.

-  Villefranche de RourgueÉvolution du lieu aussi, puisque le Miladiou a fait 60 km pour aller de Rodez àVillefranche de Rouergue, une charmante petite ville au cachet un peu médiéval qui nous a fait le meilleur effet (enfin entre le brouillard et la pluie et le peu de temps que nous avons passé hors du gymnase).

- Ã‰volution de notre classement enfin, puisque nous avons quitté le planché des vaches de la dernière position pour prendre quelques place au classement.

Voilàpour les évolutions les plus marquantes. Pour le reste voici un rapide résumé.

route Arrivée samedi matin, dans un gymnase que l’office du tourisme nous a permis de trouver sans soucis, les aires sont tracées, les tireurs sont inscrits. Encore une ou deux formalités et les feuilles de rencontres sont affichées. Ça commence àcourir et les premiers échanges d’échauffement se font entendre. Enfin les premiers assauts, des juges et des arbitres se proposent parmi les tireurs, on s’épargne les marqueurs grâce àdes panneaux de marquage qui remplacent les habituels drapeaux.

combat

Il y a du niveau dans les équipe :
- Le SPUC Pessac est venu avec le champion du monde 2008 (Frodo Van De Geuchte)
- Schiltigheim avec le vice champion du monde 2008 (Benjamin Latt)
- Figeac avec le premier champion du monde(2006) Charlie Joly qui nous fait le plaisir d’un retour après un moment d’absence.
- Les Apaches sont arrivés avec deux équipes et toute leur énergie démonstrative, gonflés àbloc et bien décidés àcontinuer de grimper dans le classement.
- Kevin Colin et Thierry Vidal nous ont aussi proposé un duo de choc.

Combat 2

Mais il y a aussi du courage dans les équipes moins éprouvées àla compétition qui sont venues se frotter àce beau monde, et qui ont su, si je ne me trompe, amener du sang neuf sur le circuit des compétitions.
- L’ASPTT Rodez en léger sous effectif qui a bénéficié du renfort tonique de notre TDN, Roland Hoffbeck.
- Les Arvernes menés par un Ismaë l bondissant qui était venu accompagné d’un Guilhem qui me semble nouveau sur le circuit.
- Les caméléon, venus en force de Montpellier, avec Mégane Léone en capitaine et deux nouveaux (me semble-t-il)
- Enfin, les dragons du Lauragais, àqui il faut reconnaitre qu’ils ont su abordé la compétition avec calme et conserver leur technique même lorsqu’ils étaient débordés. Et surtout représenter àdeux les minorités sous-représentées : demoiselles et vétérans.

Il ne faut pas oublier les jeunes non plus, et notamment en moins de 12 ans. A qui une aire était totalement dédiée et qui nous offrent une vision possible de l’avenir.

Les combats se sont déroulés dans l’ordre (comprendre on a pas pris de retard) et la bonne humeur. Il y a bien eu un petit accrochage entre deux équipes, mais je jugeais sur l’aire d’àcoté, alors j’ai pas bien suivi.

Eglise Le samedi soir a été l’occasion d’une socialisation effrénée au restaurant les colonnes où la majorité des tireurs étaient rassemblés. Encore une fois, bonne humeur et convivialité étaient de la partie. Une mention spéciale pour la qualité du repas qui était excellente. J’ai particulièrement apprécié d’autant que je gardais une certaine déception vis àvis du buffet froid du Miladiou 2007.
La plupart des assaut se sont déroulés le samedi, ce qui nous a permis de prendre davantage notre temps le dimanche et de finir avec un peut d’avance.

Restaurant

L’arbitrage et le jugement se sont plutôt bien passés, surtout sachant que ce sont des tireurs qui prennent ces rôles, je dois même reconnaitre que j’ai trouvé que ça allait mieux que l’année dernière. Je regrette toujours un peu que les touches posées aient tant de mal àmarquer, et que les avertissements ne soient pas plus systématiquement utilisés pour remettre en place les assauts qui dérivent (violence, défaut de parade-riposte et défaut d’armés), mais ça évolue doucement.

PodiumVoilàpour nos impressions générales. Pour le reste, nous avons surtout vécu la compétition en tant que tireur : avec l’inquiétude de l’issue de la rencontre àvenir, les réflexions sur les meilleures stratégies (parfois simplement en trouver une), l’incontournable frustration de voire certaines de nos touches ignorées par les juges et les erreurs (forcément énormes) de nos adversaires non sanctionnées par l’arbitre (c’est marrant, c’est jamais l’inverse). Nous commençons àconnaitre les tireurs et un peu notre niveau, donc pas de surprise particulière sur le classement final. Mais quelques bonnes surprises dans des rencontres particulières et la découverte de certains tireurs.

Résultats Miladiou 2008
Tous les résultats de la compétition Miladiou 2008

Conclusion, vivement le prochain Miladiou et rendez vous pour les titis parisiens le 31 janvier et 1er février 2009.

pub


Un grand merci aux organisateurs :

  • Le Club de Boxe Française de Figeac (Lot)
  • Le GASPAR omnisports de Villefranche de Rouergue (Aveyron)
  • L’ASPTT Rodez (Aveyron)
  • Et bien sur : Philippe Joly

Messages

  • Quel article !!! C’est vrai que cette édition du Miladiou cuvée 2008 etait excellente !

    Petit errata pour certains noms du moins chez les Arvernes... C’est Ismaë l avec un "¨" (je suis chiant, hein !?) et mon partenaire, effectivement nouveau dans le circuit, s’appelle Guilhem, mais tu dois avoir raison ca doit signifier Stephane en breto-Celto-hispano-Néerlandais ! ;-)

    En tout cas les gars, merci àvous. C’est toujours un réel plaisir que de croiser les cannes avec vous !

    Vivement les vidéos !

    Ismaë l

  • Effectivement Florian et moi, de l’équipe Caméléon menée par Mégane Léone, assistions ànotre toute première compétition de canne ; et pour ma part je n’ai vraiment pas été déçu. Des tireurs d’une grande classe, irradiant de technicité et néanmoins plein d’humilité ..... ça fait plaisir àvoir !

    Vivement le prochain Miladiou et peut-être àbientôt pour les Titis Parisiens.

    Félicitations canniste.org pour ce site très bien construit, qui compte désormais dans les sites que je consulterai régulièrement àl’avenir.

    PS : Un grand merci àtout nos adversaires canniste, pour leurs sage conseils et plus particulièrement Ismaë l et Roland.

    • Merci àtous !

      Je n’ai pas eu le temps de participer beaucoup au site ces derniers temps, mais promis dès que j’ai 5 minutes (aux environs 2011 je pense ;)) je me mets sur le montage vidéo !

      Ça fait toujours un grand plaisir de rencontrer des cannistes sympas, qui ne sont pas juste làpour la compèt, mais aussi pour tisser des liens durables. Je pense que c’est comme ça que la canne avancera : àcoup d’amitié ! (c’est beau, non ? snif...)

      A très bientôt en tout cas, pour les titis j’espère, pourquoi pas pour notre stage du 7 décembre àParis !